11.12.23
Versailles
Incident cyber

Une analyse menée début 2023 conjointement avec l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) a permis de mettre en évidence la compromission d’un équipement informatique réseau externe, opéré par un tiers, utilisé pour notre système de messagerie.

La compromission identifiée a entrainé l’exfiltration de certains courriels échangés entre quelques collaborateurs de Nexter, société de KNDS et leurs correspondants externes. Les mesures immédiatement mises en œuvre par l’entreprise ont permis de mettre fin à cette interception partielle qui a duré plusieurs mois. La confidentialité des informations sensibles chiffrées lors des échanges n’est a priori pas compromise.

Le fonctionnement du système d’information n’a pas été affecté, l’ensemble des activités de l’entreprise s’est poursuivi normalement et aucune action ou mesure opérationnelle spécifique n’est nécessaire ni de la part des collaborateurs ni de leurs correspondants, si ce n’est de continuer d’appliquer les bonnes pratiques relatives à l’usage des messages électroniques.

Une procédure judiciaire à l’initiative de Nexter est en cours d’instruction, une déclaration a été réalisée auprès de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) et l’ensemble des partenaires sensibles ont d’ores et déjà été directement informés.

Nexter déplore cet incident et ses équipes ont été pleinement mobilisées aux côtés de l’ANSSI et des autorités compétentes de l’Etat français pour mener les investigations nécessaires et prendre les mesures de remédiation adéquates.

Toutefois, pleinement conscient des interrogations qui pourraient survenir, Nexter met l’adresse courriel suivante à disposition des personnels et des correspondants externes : information.cyber@knds.fr.

Ces articles peuvent vous intéresser
12.02.24
Lancement de l’expérimentation du premier jumeau numérique de l’armement terrestre

La Direction générale de l’armement (DGA), avec le soutien de l’Agence de l’innovation de défense, confie au groupement KNDS – ARQUUS l’expérimentation du premier démonstrateur de jumeau numérique de l’armement terrestre. Ce démonstrateur de jumeau numérique est le premier à être appliqué à un véhicule de combat terrestre.Le développement de ce démonstrateur aboutira à un déploiement en grandeur réelle sur 20 véhicules VBCI, et à l’expérimentation de la maintenance prédictive d’un premier parc de véhicules de l’armée de Terre.

08.02.24
Deux nouveaux viseurs pour le char Leclerc rénové

Nexter, société de KNDS, et Safran Electronics & Defense ont été notifiés par la Direction générale de l’armement (DGA) du contrat de modernisation des viseurs du char Leclerc rénové. La fonction « observation » du char Leclerc rénové sera portée au dernier standard, notamment grâce au viseur PASEO, pour répondre aux exigences les plus sévères du champ de bataille moderne.

05.02.24
123 GRIFFON et 22 JAGUAR livrés à la DGA en 2023 : objectifs atteints pour Nexter, société de KNDS, Arquus et Thales

Le groupement momentané d’entreprises (GME) engin blindé multi rôles (EBMR), composé de Nexter, société de KNDS, Thales et Arquus, a livré 123 véhicules GRIFFON et 22 véhicules JAGUAR à la Direction générale de l’armement (DGA) cette année. Le GME EBMR atteint de nouveau son objectif annuel de livraisons.